Pissenlit – Le roi du jardin

En voilà un que tout le monde connaît et qui rend bien des services.

Grande plante du foie (cholagogue et cholérétique), le pissenlit (taraxacum officinale) a aussi une action diurétique. Il contient comme sa cousine la chicorée de l’inuline qui est un excellent prébiotique : cette fibre hydrosoluble va nourrir le microbiote intestinal. Je vais m’arrêter là sur les propriétés médicinales mais je vous assure que la liste de ses propriétés est longue comme le bras.

Côté cuisine, les jeunes feuilles vous fourniront de quoi faire des salades. Honnêtement, ça reste très amère (d’où ses vertus apéritives) donc il faut persister pour s’habituer à son goût.
Ce qui passe mieux, c’est le bouton floral (fleur non éclose) revenu dans l’huile avec du sel et du poivre ou alors préparé en pickles dans du vinaigre.

Enfin, je voulais parler aux jardiniers. Le pissenlit avec sa racine pivot joue un rôle essentiel pour votre sol : il décompacte les terrains argileux et ainsi aère un environnement peu propice à la vie. Il faut donc laisser la Nature faire le job. Pour ma part, j’accepte parfaitement cette nuée jaune dans mon jardin pour le plus grand bonheur des abeilles, des papilles et de mon foie !