Gemmothérapie – La force des bourgeons

Les premiers macérats de gemmothérapie sont prêts !
Après 1 mois de macération dans un mélange d’alcool et de glycérine, les bourgeons de chêne, de noisetier et de ronce ont délivré tous leurs principes actifs.

Gemmothérapie ?
C’est l’utilisation des bourgeons des plantes pour en tirer des bienfaits. Depuis quelques années, la médecine s’intéresse aux cellules souches, notamment celles prélevées au niveau du cordon ombilical. Le bourgeon représente en quelque sorte les « cellules souches végétales » : en tant qu’embryon, il contient le matériel génétique, informationnel et énergétique de la plante. Il concentre donc une grande partie des vertus qu’on retrouve ensuite dans les différentes parties végétales (fleurs, feuilles, aubier, etc.).

🍵 Côté médicinal

Pour le chêne :
– équilibre la tension
– tonique y compris sexuel 🍆
– immunostimulant

Pour le noisetier (polyvalent par excellence) :
– régulateur de la circulation sanguine
– équilibrant des systèmes nerveux et rénal
– draineur des poumons

Pour la ronce :
– tropisme pulmonaire (angine, fibrose, bronchite chronique, etc.)
– ostéoporose
– néphrites, calculs dans l’uretère, fibromes utérins

Ces listes ne sont pas exhaustives. Les propriétés thérapeutiques en gemmothérapie sont souvent longues comme le bras. Pour ma part, je retiens surtout les propriétés qu’on retrouve en phytothérapie et j’envisage les autres comme du bonus !