Crinière de lion

Hericium erinaceus

Crinière de lion : indications traditionnelles

Gélules : 1 à 2 / jour le matin à jeun
Poudre : 1 cas / jour le matin à jeun
Macérât : 1 cac / jour le matin à jeun
Enfant : diviser par 2 la dose adulte
Durée : 2 mois

Crinière de lion : précautions traditionnelles

Vigilance en cas de : cystites interstitielles, syndrome des ovaires polykystiques
Enfants de moins de 6 ans
Femmes enceintes et allaitantes
Allergie aux champignons

Crinière de lion : description

Hericium erinaceus est un champignon comestible à poils blancs qui appartient à la famille des Hericiaceae. Il se présente sous forme d’une masse de filaments blancs, crémeux et soyeux, se ramifiant en boules qui poussent sur des troncs d’arbres vivants et morts. Sa chair est très tendre et peut rappeler gustativement celle du homard. On le retrouve sur les marchés en Asie et aussi aux Etats-Unis.

3.8/5 - (24 votes)

Les données indiquées sur cette fiche ont pour but de fournir des informations traditionnelles sur les solutions naturelles. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Ces informations ne doivent en aucun cas servir à établir un diagnostic médical, à interrompre un traitement en cours ou inciter à l’automédication. Pour tout usage thérapeutique, nous vous invitons à consulter un médecin.