Coprin chevelu

Coprinus comatus
Coprin chevelu

Coprin chevelu : indications traditionnelles

Gélules : 1 à 2 / jour le matin à jeun
Poudre : 1 cas / jour le matin à jeun
Macérât : 1 cac / jour le matin à jeun
Enfant : diviser par 2 la dose adulte
Durée : 2 mois
Comestible

Coprin chevelu : précautions traditionnelles

Enfants de moins de 6 ans
Femmes enceintes et allaitantes
Allergie aux champignons

Coprin chevelu : description

Le coprin chevelu est un champignon commun, à la fois très répandu et très reconnaissable. Il se présente sous la forme d’un chapeau convexe et assez plat, mou et parfois plus ou moins fendu à la marge. Sa surface est lisse, visqueuse et d’un gris-brun, plus sombre à l’intérieur et plus clair à l’extérieur. Son diamètre est d’environ 3-7 cm. Le pied est court et robuste, en forme de cône, et couvert d’une membrane blanchâtre lisse. Sa couleur peut varier du blanc au gris. Les lames sont épaisses et blanchâtres, se déployant en chevelure à la base du chapeau. Le coprin chevelu est un champignon saprophyte qui pousse sur terre, en groupes ou en grappes. On le trouve souvent dans les prés, les pelouses, les lisières et les endroits ouverts. Il est assez commun et se rencontre de mai à octobre et parfois plus tard en automne.

1/5 - (2 votes)

Les données indiquées sur cette fiche ont pour but de fournir des informations traditionnelles sur les solutions naturelles. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Ces informations ne doivent en aucun cas servir à établir un diagnostic médical, à interrompre un traitement en cours ou inciter à l’automédication. Pour tout usage thérapeutique, nous vous invitons à consulter un médecin.